Bengt Svensson

Bengt a opté pour un élévateur de siège Turny Evo avec un treuil spécialement adapté à son fauteuil roulant manuel.

Bengt Svensson

Type de handicap :

une seule jambe

Aide à la mobilité :
fauteuil roulant manuel

Véhicule :
Seat Alhambra

Produit(s) installé(s) dans le véhicule :
Turny Evo, treuil sur mesure

Installé par :
Autoadapt Bilanpassning

Pays :
Suède


  Revendeur

Quel type de véhicule conduisez-vous et comment a-t-il été adapté à votre handicap ?
- Je conduis une Seat Alhambra, avec un Turny Evo côté conducteur et un treuil spécialement adapté. Cette solution me permet de ranger mon fauteuil sur la banquette arrière.

Comment avez-vous trouvé cette solution ?
- J'ai indiqué quels étaient mes besoins aux techniciens d'Autoadapt en leur soumettant au passage quelques idées sur les solutions envisageables. Autoadapt a ensuite développé et produit cette solution sur mesure. Sur le marché, il n'y a pas beaucoup de solutions permettant de ranger un fauteuil roulant léger. Il faut forcément le démonter et le rentrer à la main ou recourir à des dispositifs de levage qui s’avèrent au final bien trop puissants et encombrants. Cette solution permet de transformer la banquette arrière en espace de rangement pour fauteuil roulant. Cela ne prend qu’une minute et c’est à la porté de n’importe qui.

Est-ce là votre tout premier véhicule adapté ?
- Depuis 1982, l’année de ma blessure, j’ai eu quatre voitures. L’Alhambra est ma cinquième.

Qu’est-ce que cette nouvelle adaptation changera principalement pour vous ?
- Je ne monte plus de la même manière dans la voiture. Dans mon précédent véhicule, une fourgonnette de marque Chevrolet, il fallait d’abord que je m’installe dans l’habitacle avant de pouvoir faire le transfert vers le siège conducteur. Mais ça ne s’arrête pas là. L’Alhambra a tellement d’autres atouts dans son sac, tout en étant beaucoup plus compacte.

Où êtes-vous pressé d’aller au volant de votre véhicule adapté ?
- J'aimerais conduire sur les routes d’Autriche pour voir défiler de beaux paysages. J'y suis déjà allé. C’est vraiment un pays magnifique.
Une fois l’émerveillement passé, je roulerais probablement jusqu’en France, et je m’arrêterais quelque part en ville pour profiter de la journée et goûter à « l’art de vivre » français.